Rythmes scolaires

jeudi 6 juillet

Le PAS n’a pas changé de position depuis 2008 : la semaine de 4 jours est une absurdité pour les élèves !
Nos arguments pour ne surtout pas repasser à la semaine de 4 jours dans la précipitation :
1) C’est irresponsable de casser quelque chose qui va vers un mieux et qui commence à bien fonctionner, il faut l’améliorer !
2) Le retour à 4,5 jours avait été fait principalement dans l’intérêt des enfants et non « pour les TAP » ou les parents.
3) Malgré de nombreux contre-exemples où la mise en œuvre de cette réforme s’est faite dans la précipitation et sans prendre le temps d’écouter les différents partenaires, ce qui a suscité des dysfonctionnements et des colères légitimes, le retour à 4,5 jours a permis, là où élus, enseignants, animateurs, associations et parents l’ont voulu, de construire une concertation allant dans le bon sens. Alors que celle-ci reste à améliorer ou à faire, la démolition elle, est faite par décret, dans la précipitation…
4) Un changement précipité révèle le peu d’égard et de considération vis à vis des personnels employés pour le temps périscolaire.
Bien sûr, il y a pleins de dysfonctionnements actuellement mais au lieu de tout casser, asseyons-nous autour d’une table et améliorons !
Notre fatigue excessive de fin d’année ne devrait pas favoriser la semaine de 4 jours. Votez massivement contre un changement précipité pour la rentrée 2017, prenez le temps de la concertation…
Un article complet sur le sujet est prévu pour le journal de rentrée...



Navigation

Brèves de la rubrique