L’inspection est-elle finie ?

Quels changements dans nos inspections ?
mercredi 18 janvier 2017
par  PAS 38
popularité : 100%

Après un PAS’partout traitant du fond de l’évaluation des enseignants, voici un PAS’partout pratique, juste pour comprendre ce qui change.

L’objectif annoncé : déconnecter l’avancement de carrière de l’accompagnement professionnel

1) Nous sommes tous fonctionnaires avec un grade et un échelon. C’est ce qui détermine notre salaire. Jusqu’ici, on était inspecté tous les 3-4-5 ans et en fonction de notre note, on pouvait changer d’échelon plus vite ( vitesse normale = à l’ancienneté, vitesses supérieures = choix ou grand choix). Ça avait donc une conséquence directe sur notre salaire.

2) avec la réforme, on avance tous au même rythme, à l’ancienneté. Le passage à la Hors-Classe se fait au bout de 26 ans de carrière « normale ». Les seules possibilités d’accélération :

- au 6ème échelon (environ 7 ans de carrière) et au 8ème échelon (environ 13 ans de carrière), suite à une visite d’inspection suivie d’un entretien 30 % des enseignants pourront gagner un an dans l’avancement donc dans le meilleur des cas, accéder à la Hors-Classe au bout de 24 ans de carrière.

- A environ 20 ans d’ancienneté, un 3ème rendez-vous de carrière permet de passer à la Hors-Classe

- Pendant la Hors-classe, les enseignants ayant eu un engagement particulier pourront accéder à une classe exceptionnelle. Ça concerne les enseignants ayant exercé plus de 8 ans en REP, les directeurs d’école, les CPC, les PEMF...

3) Les inspecteurs conservent une double casquette : ils assurent ces visites et entretiens de carrière mais surtout, ils « pilotent ». Attention, je cite la ministre :

«  l’objectif est d’en faire un véritable outil de politique de ressources humaines. L’évaluation doit permettre de plus et mieux faire participer les personnels d’inspection et, dans le second degré, les personnels de direction au pilotage pédagogique, à la formation continue, au suivi et au conseil individuels et/ou collectifs ainsi qu’à l’accompagnement des personnels enseignants dans le cadre de leur exercice et de leur parcours professionnels. » Les inspecteurs pourront venir dans les classes sur demande de l’enseignant ou sur leur proposition (non obligatoire) à but de conseil et de formation, accompagnement des équipes pour la mise en place de projets, des programmes, la formation…

4) Alors, qui va être inspecté prochainement ?
les enseignants promus au 6e échelon entre le 1er septembre 2015 et le 31 août 2016 et les enseignants promus au 8e échelon entre le 1er mars 2015 et le 1er mars 2016 devraient être inspectés entre janvier et juin 2017 car susceptibles d’accéder de façon accélérée à l’échelon supérieur.

5) Les entretiens de carrière :
c’est une inspection avec visite suivie d’un entretien lors duquel l’IEN remplit une grille de 11 compétences avec 4 niveaux. Tiens, ça vous rappelle quelque chose ? Donc tous les problèmes soulevés par ce type d’évaluation pour les enfants sont aussi valables pour nous !

Conclusion : Non, les inspections, ce n’est pas fini ! Mais elles ne serviront plus directement à nous noter ce qui a une incidence sur notre salaire. Ce n’est pas parce que nos inspections-évaluations seront très espacées que nous gagnerons en liberté pédagogique. Le but est tout de même de libérer du temps aux inspecteurs pour un travail de pilotage plus serré des équipes. Voir le PAS’partout du 6 janvier dernier.


Brèves

6 juillet - Rythmes scolaires

Le PAS n’a pas changé de position depuis 2008 : la semaine de 4 jours est une absurdité pour les (...)

18 mai - Boycott du LSUN, appel intersyndical

Surtout, ne le remplissez pas avant d’avoir lu toutes les bonnes raisons de ne pas le faire ! (...)