Le travail des délégués du personnel

vendredi 14 novembre 2014
par  PAS 38
popularité : 100%

Quel rôle pour les délégués « PAS 38 » en CAPD ?

En cette fin d’année s’achève un mandat de trois ans. Au cours de ces trois années, les délégués du personnel du PAS 38 n’ont eu de cesse de dénoncer l’autoritarisme et les excès de zèle qu’on eu à subir nombre de nos collègues de la part de notre hiérarchie.
En refusant la tenue de RIS, en sanctionnant les derniers directeurs inscrits pour des raisons éthiques et de conscience personnelles dans le refus de Base Élèves, en imposant des règles plus contraignantes au mouvement départemental que le justifie le cadre national, en créant ainsi un mouvement de l’immobilisme, de l’incompréhension et du chacun pour soi, en refusant la quasi totalité des temps partiels sur autorisation sans tenir compte de nombreuses situations délicates,
en pilotant les animations pédagogiques et la formation continue sur la base d’attentes institutionnelles technocratiques et non sur une offre disciplinaire ou transversale alléchante, la DASEN ex IA n’a pas franchement agi pour la qualité de
nos conditions de travail et de vie.
Les délégués du personnel, en commission paritaire départementale, ont bien du mal à se faire entendre de l’administration. Dans ce contexte, les délégués du PAS 38 jouent plus que jamais le rôle du grain de sable dans l’engrenage, du moustique qui empêche la commission de s’endormir et pique toujours là où ça démange.
Ils rappellent régulièrement que les conditions de travail très difficiles actuellement, en particulier liées au « mouvement » ne l’ont pas toujours été.
Si l’administration refuse de revenir à d’autres modalités, ils ne cessent de proposer des améliorations pour déjouer les effets néfastes de cet immobilisme.
Les délégués du personnel du PAS 38 défendent tous les personnels, y compris en commission paritaire ou en commission disciplinaire.
En effet, ils posent des questions sur toutes les situations qui les interpellent,
même lorsque ils n’ont pas été contactés.
Ils ne laissent pas tenir des propos qui les choquent sans les relever, sans réagir. Et ils veillent à ce que les droits des personnels soient bien respectés.
De même, chaque fois que des collègues ou des équipes les contactent, ils recommandent de ne pas répondre seuls à une convocation de la hiérarchie
et ils proposent leur accompagnement,
que ce soit auprès de son IEN ou bien face à la DASEN ou ses adjoints.
Les délégués du PAS restent mobilisés sur la formation continue des personnels, dont l’offre et son contenu ont été dévastés en quelques années.
Par ailleurs, les délégués du PAS 38 sont extrêmement vigilants sur la rédaction des procès-verbaux de CAPD, unique pièce administrative sur laquelle s’appuyer dans le dialogue avec l’administration...ainsi qu’au tribunal administratif.
Afin que ce travail de vigilance, d’interpellation et d’impartialité se poursuive,

votez faites voter pour le PAS 38 !


Navigation

Articles de la rubrique