Nouvelles modalités d’orientation en SEGPA

vendredi 21 décembre 2012
par  udas
popularité : 100%

Suite à la nouvelle (pour le Rhône) obligation de bilan social lors de l’orientaiton en SEGPA, le Rhône a écrit el courrier suivant au DASEN.

PDF - 59.9 ko

Monsieur le Directeur Académique

Nous avons pris connaissance des nouvelles modalités d’orientation en SEGPA, et notamment du bilan social devenu obligatoire.

Nous pensons qu’il est souhaitable que toutes les familles bénéficient du droit à rencontrer des assistant(-e)s sociaux-ales, afin de mieux les accompagner dans l’éducation de leurs enfants. C’est pourquoi nous pensons que l’éducation nationale manque sans doute de moyens dans ce domaine.

Cela dit, le bilan social obligatoire pour la constitution d’un dossier SEGPA nous interpelle à plusieurs titres :

cela peut paraître stigmatisant pour un certain nombre de familles, et il serait préjudiciable qu’un blocage à ce niveau conduise au refus d’une orientation pourtant indispensable. L’orientation en SEGPA est parfois déjà difficile à accepter pour les familles, et ce bilan peut constituer un obstacle supplémentaire.
nous ne comprenons pas dans quelle mesure ce bilan sera pris en compte par la CDO. La SEGPA est un dispositif destiné à la grande difficulté scolaire et non aux difficultés sociales. En quoi les éléments du bilan social peuvent-ils jouer sur l’orientation ou non d’un élève en SEGPA ?

Nous vous demandons :
de nous répondre sur l’utilisation des bilans sociaux par la CDO.
que ces bilans sociaux deviennent un droit (et pas seulement pour les élèves proposés à la SEGPA), et non une obligation.

Veuillez croire, Monsieur le Directeur Académique, en notre attachement à un service public d’éducation de qualité.

Pour le PAS 69
Benjamin LACOUR